Communiqué de Presse d’Olivier Thomas – « Nous avons perdu une élection. Mme Kosciusko-Morizet a perdu son honneur ! »

Cliquez ici pour consulter le communiqué de presse au format PDF.

Avant toute chose, je tiens à remercier les 27 584 citoyens qui m’ont accordé leur confiance dans ce second tour des élections législatives du 17 juin 2012.

Nous avons réalisé un score historique dans cette circonscription que jamais la gauche n’a emportée.

Merci à toutes celles et tous ceux qui ont porté cette campagne de terrain, campagne honnête, loyale et de conviction.

Je regrette que ce second tour ait été entaché par l’attitude déloyale et malhonnête de ma concurrente.

Maniant le mensonge, la mauvaise foi et la diffamation, Mme Kosciusko-Morizet n’a eu de cesse que de se victimiser dans les grands médias auxquels elle a accès.

Est-il normal qu’une candidate, fût-elle ancienne ministre, puisse, entre les deux tours, être invitée sur le plateau du 20h de France2 ou dans l’émission matinale de Jean-Jacques Bourdin, pour déverser un torrent de mensonges sur son adversaire et que celui-ci ne bénéficie d’aucun droit de réponse ?

 

La méthode a été déloyale car nous ne nous sommes pas affrontés avec les mêmes outils. Par ailleurs mon adversaire a refusé les propositions de débats qui nous ont été faites par BFM TV, ne souhaitant pas que je puisse la démasquer en direct.

Mais le plus grave est dans le contenu.

Mme Kosciusko-Morizet a délibérément menti sur de nombreux sujets dans les médias et dans de nombreux documents, c’est, hélas, sa pratique, car sous son faux air angélique, jeune et novatrice, Mme Kosciusko-Morizet est probablement ce que l’on fait de plus caricatural dans la politique politicienne, la petite démagogie populiste et haineuse qui justement fait le lit de l’extrême droite et de l’abstention.

Le plus choquant pour moi a été d’entendre Mme Kosciusko-Morizet avec un aplomb inquiétant, dire que j’étais le candidat du Front National.

Lorsqu’on connaît mon engagement, mon histoire personnelle, on ne peut accepter une telle injure.

Dès les premiers instants de l’appel de Mme Le Pen contre Mme Kosciusko-Morizet, j’ai clairement affirmé que je condamnais toute liste noire et combattais depuis toujours le FN. Hélas, les médias n’ont pas repris mes communiqués de presse et ont fait la part belle à Mme Kosciusko-Morizet qui s’est victimisée honteusement en osant déclarer que je faisais des compromis avec le FN.

J’aurais pu pardonner tout le reste. Mais pas cela.

Aussi je ne félicite pas mon adversaire car sa victoire est injuste, déloyale et le fruit d’une manipulation.

Lorsqu’on a l’ambition nationale que se donne Mme Koscousko-Morizet, on ne fait pas une telle campagne de caniveau.
Nous avons perdu une élection. Mme Kosciusko-Morizet a perdu son honneur !

Aussi, j’ai décidé, avec mon équipe, de continuer le combat.
Nous porterons dans notre circonscription les actions de notre nouveau gouvernement. Nous dénoncerons tous les mensonges de Mme Kosciusko-Morizet.
Nous constituerons un comité de circonscription actif et vigilant.

Nous agirons pour toutes les échéances à venir et notamment, les prochaines élections municipales à Longjumeau.

Olivier THOMAS

avatar
Cet article a été écrit par

4 commentaires on "Communiqué de Presse d’Olivier Thomas – « Nous avons perdu une élection. Mme Kosciusko-Morizet a perdu son honneur ! »"

  • avatar
    alexandre dit

    Merci à toi Olivier. Tu honores la politique et le combat pour le bien commun !

Laissez votre commentaire